Affiche de WALL·E

WALL·E

🇫🇷 30 juillet 2008 🇺🇸 27 juin 2008 ⏱️ 1h37 ⭐⭐⭐⭐⭐

WALL·E est le dernier être sur Terre et s'avère être un... petit robot ! 700 ans plus tôt, l'humanité a déserté notre planète laissant à cette incroyable petite machine le soin de nettoyer la Terre. Mais au bout de ces longues années, WALL·E a développé un petit défaut technique : une forte personnalité. Extrêmement curieux, très indiscret, il est surtout un peu trop seul... Cependant, sa vie s'apprête à être bouleversée avec l'arrivée d'une petite « robote », bien carénée et prénommée EVE. Tombant instantanément et éperdument amoureux d'elle, WALL·E va tout mettre en œuvre pour la séduire. Et lorsqu'EVE est rappelée dans l'espace pour y terminer sa mission, WALL·E n'hésite pas un seul instant : il se lance à sa poursuite... Hors de question pour lui de laisser passer le seul amour de sa vie... Pour être à ses côtés, il est prêt à aller au bout de l'univers et vivre la plus fantastique des aventures !

📚 Le saviez-vous ?
  Grammys

WALL·E a reçu 1 récompense aux Grammy Awards : Meilleure chanson écrite pour un média visuel (en 2009).

💰 Un succès commercial

WALL·E a rapporté environ 521 311 860 $ dans le monde, pour un budget de production d'à peu près 180 000 000 $.

  Golden Globes

WALL·E a reçu 1 récompense aux Golden Globes : Meilleur film d'animation (en 2009).

  Oscars

WALL·E a reçu 1 récompense aux Oscars du cinéma : Meilleur film d'animation (en 2009).

Anecdote au sujet de WALL·E

Les séquences musicales que WALL•E regarde en boucle sont extraites du film Hello Dolly!, une comédie musicale sortie au cinéma en 1969 avec Barbra Streisand en vedette. C'est le réalisateur Brad Bird qui a eu l'idée d'intégrer ces extraits dans le film, car il avait joué dans une adaptation du film sur scène pendant ses années de lycée.

  BAFTAs

WALL·E a reçu 1 récompense aux British Academy Film Awards : Meilleur film d'animation (en 2009).

Anecdote au sujet de WALL·E

Pendant la production d'un film des studios Pixar, les artistes réalisent en général entre 50 000 et 75 000 dessins de storyboard. Pour WALL•E ce sont pas moins de 125 000 de ces dessins préparatoires qui ont été réalisés !

Anecdote au sujet de WALL·E

Au tout début de sa production, le film avait pour titre Trash Planet, que l'on pourrait traduire par La Planète Ordure en français.

📸 Galerie d'images autour du film
Illustration de WALL·E
Illustration de WALL·E
Illustration de WALL·E
Illustration de WALL·E
Illustration de WALL·E