Vous êtes ici :  Accueil  ›  Tous les films Disney  ›  Bienvenue chez les Robinson (2007)

Bienvenue chez les Robinson

(Meet The Robinsons)


Bienvenue chez les Robinson est un film d'animation de Walt Disney Animation Studios. Il est réalisé par Stephen J. Anderson sur une musique de Danny Elfman et Rufus Wainwright. Le film dure 1h42.
Il est sorti en France le 17 octobre 2007.

Lewis n'est pas un jeune garçon ordinaire. Orphelin et surdoué en science, il occupe une grande partie de son temps à confectionner des machines ultra-innovantes, une passion dévorante qui finit par rendre insomniaque Goob, son compagnon de chambre et seul ami. Eclairé par un génie inépuisable, notre protagoniste se lance dans la conception d'une machine révolutionnaire qu'il présentera lors du concours scientifique Inventco. Lewis pense avoir trouvé une invention qui devrait radicalement changé son existence: une machine capable de restaurer nos plus profonds souvenirs oubliés. Ce serait là la concrétisation de son doux rêve (et moteur de son énergie créative) en se remémorant le visage de celle qui lui donna la vie et l'abandonna peu de temps après. Mais son invention est victime d'un sabotage et un certain Wilbur Robinson fait interruption en prétendant qu'il vient du futur et qu'il connaît l'infâme qui a osé s'opposer à l'ingénierie de Lewis. Ni une, ni deux, Wilbur Robinson entraîne le jeune garçon dans une destination hors du temps où Lewis apprendra bien plus sur son existence que ce que sa machine aurait pu lui dévoiler...

Au casting du film
Lewis : Daniel Hansen et Victor Naudet
Wilbur : Wesley Singerman et Thomas Sagols
Mildred : Angela Bassett et Sophie Deschaumes
Frankie : Aurian Redson et Boris Rehlinger

Loin d'égaliser sa filière Pixar dans la maîtrise de l'animation 3D, Disney ne se décourage pas après l'échec de Chicken Little, premier long-métrage de la compagnie réalisé avec l'assistance par ordinateur. Aux premiers coups d'œil, Bienvenue chez les Robinson fait preuve d'une utilisation plus agile de l'animation 3D. Le décor en est même planté: l'histoire se veut plus moderne, plus futuriste, tout en gardant à l'esprit que le public touché est large. On essaye donc de puiser dans les succès du cinéma qui abordaient le thème du futur et on nous sert ça à la sauce sentimentale (qui ne prend pas). Pourtant, le scénario du film tient la route: le spectateur est entraîné dans le même voyage que celui du héros, Lewis, à travers différentes temporalités. Bienvenue chez les Robinson a le mérite d'entremêler avec bon sens les lignes du temps malgré un tempo irrégulier de l'action. Les personnages principaux sont, quant à eux, très bien dépeints. Lewis incarne parfaitement l'image du garçon intelligent mais trop solitaire qui s'imagine déjà le monde de demain; aux antipodes de son camarade Goob qui nous fait sourire. La plus agréable surprise reste le méchant, cet homme au chapeau melon, qui se prend tellement à cœur dans son rôle qu'il en oublie la réalité. On n'en dira pas plus pour les personnages secondaires, - la famille Robinson - zappés et bâclés, qui au final s'avèrent sans grand intérêt pour un film censé porter son attention sur eux. Une émotion trop légère, de l'action en va-et-vient et une animation convenable font de Bienvenue chez les Robinson un dessin animé divertissant mais qui aurait mérité plus de soin en raison d'un scénario bien ficelé.

L'affiche du film