Vous êtes ici :  Accueil  ›  Tous les films Disney  ›  Là-haut (2009)

Là-haut

(Up)


Là-haut est un film d'animation de Pixar Animation Studios. Il est réalisé par Pete Docter et Bob Peterson sur une musique de Michael Giacchino. Le film dure 1h35.
Il est sorti en France le 29 juillet 2009.

Carl est un jeune garçon qui rêve de marcher sur les traces de son idole, l'explorateur Charles Muntz. Lorsqu'il fait la connaissance d'Ellie, une jeune aventurière en herbe comme lui, ils se font la promesse d'aller un jour installer leur cabane au sommet des Chutes du Paradis, où Muntz s'est exilé. Les années passent, Carl et Ellie se marient et nourrissent toujours leur rêve d'aventure, mais les aléas de la vie font que leur but devient de plus en plus utopique.
Lorsqu'il se retrouve à 78 ans, veuf et sur le point de se faire expulser de sa maison, Carl décide de réaliser la promesse qu'il avait faite à Ellie, accroche des milliers de ballons à sa cheminée et décolle ainsi dans ce dirigeable insolite direction le Venezuela, et les fameuses chutes paradisiaques... Mais c'est sans compter sur la présence inattendue de Russell, un jeune scout bavard et quelques peu encombrant...

Au casting du film
Carl Fredricksen : Ed Asner et Charles Aznavour
Russell : Jordan Nagai et Tom Trouffier
Charles Muntz : Christopher Plummer et Richard Leblond
Doug : Bob Peterson et Guillaume Lebon

Après le triomphe de WALL•E, on se demandait si les studios Pixar allaient pouvoir à nouveau se surpasser. Nous découvrons Là-haut et la réponse nous vient dès les premières images. Les studios d'Emeryville nous offrent un spectacle digne de leur renommée. Là-haut est un film assez unique en son genre. Y sont en effet abordés des thèmes comme la vieillesse et la mort, assez peu évoqués dans les films d'animation pour enfants en général, et le film exploite au maximum son potentiel émotif. On en oublie pas évidemment les situations comiques, apportées par le trio infernal formé par Russell, Kevin et Doug et des scènes de courses-poursuites palpitantes. Si les studios Pixar nous ont habitués à des films au rythme plus soutenu, avec des scènes d'action impressionnantes, c'est la première fois que l'on est aussi touchés par une histoire qui nous paraît incroyablement proche de la réalité. On ne passera pas non plus sous silence évidemment la superbe partition de Michael Giacchino, et son si joli thème au piano, qui nous fera inévitablement verser une petite larme d'émotion...

L'affiche du film