Vous êtes ici : AccueilToutes les actualités › On a vu "Frankenweenie"

';

On a vu "Frankenweenie"

  Publié le 10 octobre 2012

Cette année, pour Halloween, Tim Burton est de retour et renoue avec le style qui lui est cher : l'animation image par image. Conte fantastique à mi-chemin entre le film d'horreur et le film pour enfants, Frankenweenie sera sur nos écrans le 31 octobre prochain. Un petit bijou visuel mais qui pèche un peu par son scénario. Instant critique...

Frankenweenie se déroule dans la petite ville de New Holland et raconte l'histoire de Victor Frankenstein, un jeune garçon féru de sciences et vivant une histoire d'amitié on ne peut plus forte avec son chien, Sparky. Après la mort soudaine de son toutou adoré, le jeune Victor fait appel à toutes ses connaissances afin de ramener à la vie celui qui était aussi son meilleur ami. Victor va tenter de cacher la créature qu'il a ainsi fabriquée, mais lorsque Sparky s'échappe, ses copains de classe, ses professeur et la ville toute entière vont apprendre que vouloir mettre la vie en laisse peut avoir quelques monstrueuses conséquences...
Frankenweenie est le remake du court-métrage du même nom, réalisé par le même Tim Burton en 1984 en prises de vues réelles. Le réalisateur nous offre donc aujourd'hui une "version longue" de l'un de ses premiers film, et a décidé de nous raconter cette histoire avec une animation image par image. Et c'est là, selon moi, le point fort du film. La technique est parfaitement maîtrisée, Tim Burton étant loin d'être un novice en la matière (L'étrange Noël de Monsieur Jack, Les Noces Funèbres...), et le rendu visuel est absolument époustouflant. Et quand on sait qu'il a fallu aux 33 animateurs près d'une semaine pour réaliser seulement 5 secondes de film et deux années pour le compléter, on est d'autant plus admiratif ! Les décors de cette banlieue américaine fictive ne sont pas sans nous rappeler ceux d'Edward aux Mains d'Argent (un autre film de Tim Burton), et voient évoluer, en noir et blanc, toute une pléiade de personnages plus insolites les uns que les autres. Bref, de ce côté là, une vraie réussite.

Mais même si le visuel est remarquable, Frankenweenie semble un peu déjà-vu...
Ce n'est pas vraiment dû au fait que le film soit un remake, car nous sommes certainement peu nombreux à avoir vu le court-métrage original, mais finalement, Frankenweenie est peut-être trop estampillé Tim Burton, et on fini par se dire à de multiples reprises "ne connaitrais-je pas déjà ce personnage ? ou ce décor ?". Des décors sortis d'Edward aux Mains d'Argent, des personnages très proches de ceux des Les Noces Funèbres et même une bande-originale, bien que très agréable et signée par le maître Danny Elfman, qui sonne très familière.
Frankenweenie n'apporte finalement pas grand chose de neuf, et c'est bien dommage, car il aurait pu être un vrai chef d'