Vous êtes ici :  Accueil  ›  Tous les films Disney  ›  Le Drôle de Noël de Scrooge (2009)

Le Drôle de Noël de Scrooge

(A Christmas Carol)


Le Drôle de Noël de Scrooge est un film d'animation de Image Movers Digital. Il est réalisé par Robert Zemeckis sur une musique de Alan Silvestri. Le film dure 1h38.
Il est sorti en France le 25 novembre 2009.

Ebenezer Scrooge est un vieil homme, bougon et avare, qui a consacré sa vie entière à accumuler des richesses et à mépriser ceux qui n'ont rien ou que la richesse matérielle n'intéresse pas. La veille de Noël, trois fantômes viennent lui rendre visite : l'un représente le Noël présent, un autre le passé et le troisième incarne le Noël du futur. Tous trois vont à leur manière lui faire comprendre l'importance de la rédemption...

Au casting du film
Ebenezer Scrooge : Jim Carrey et Emmanuel Curtil
Bob Cratchit : Gary Oldman et Dominique Collignon-Maurin
Belle : Robin Wright Penn et Céline Mauge
Fred : Colin Firth et Jean-Philippe Puymartin

Le Drôle de Noël de Scrooge est assurément un film qui vaut le coup d'œil, et ce principalement par la qualité et le réalisme de ses décors, qui valent vraiment la peine d'être vus en 3D. L'histoire, même si elle est déjà à peu près connue de tous, est habillement menée, malgré quelques longueurs, et elle nous plonge dans un univers très sombre. Car en effet, si vous aviez gardé en tête l'image d'un Dingo rigolo dans le rôle de Marley, l'associé défunt de Scrooge, ou d'un Pat Hibulaire qu'on aurait du mal à qualifier de véritablement terrifiant, vous allez tomber de haut... C'est à se demander si Le Drôle de Noël de Scrooge est véritablement un film qui peut s'adresser aux plus jeunes d'entre nous... Cependant, la plus grosse critique envers le film se situe au niveau du rendu des personnages. Autant, nous avons été absolument conquis par les décors ou les textures du film, qu'on confondrait presque avec des prises de vues réelles, les personnages ne nous séduisent pas et semblent tout droit sortis d'une cinématique de jeu vidéo. Leur rendu est proche de la réalité mais pas suffisamment pour nous le faire croire, et à l'inverse il est trop éloigné d'un rendu cartoon (à l'image des humains Pixar par exemple) pour nous rappeler que c'est de l'animation digitale. On se retrouve au final avec un rendu hybride qui met mal à l'aise. L'utilisation de la 3D est assez intéressante, et certaines scènes de course poursuite ou de voltige dans les décors d'un Londres enneigé sont assez impressionnantes, sans pour autant nous en mettre constamment plein la vue avec des effets à tire-larigot. Une 3D plus présente que dans Là-haut mais moins aggressive que dans "Destination Finale 4" ;) Malgré tout, Le Drôle de Noël de Scrooge est un film à voir, car même si l'univers est très sombre, on y retrouve quand même cette ambiance de Noël, sublimée par la musique d'Alan Silvestri, qu'il sera très agréable de voir pendant la période des fêtes.

L'affiche du film