Vous êtes ici :  Accueil  ›  Tous les films Disney  ›  Chimpanzés (2013)

Chimpanzés

(Chimpanzee)


Chimpanzés est un film "live" de Disneynature. Il est réalisé par Alastair Fothergill et Mark Linfield sur une musique de Nicholas Hooper. Le film dure 1h18.
Il est sorti en France le 20 février 2013.

Dans une forêt d'Afrique équatoriale, nous découvrons Oscar, un bébé chimpanzé, qui découvre la vie entouré de sa mère et de son clan. Apprentissage de l'usage des outils, recherche de nourriture, exploration de la nature... La vie est plutôt paisible pour notre petit groupe jusqu'au jour où une guerre fratricide éclate avec le clan voisin. Au cours d'une rixe, la mère d'Oscar disparait, et, désormais seul et condamné, notre jeune singe n'a qu'un seul espoir : trouver une famille d'adoption.

Au casting du film
Narrateur : Tim Allen et Ary Abittan

Après Les Ailes Pourpres en 2008, Pollen en 2010 et Félins en 2011, Disneynature nous présente Chimpanzés, et nous emmène au cœur des forêts d'Afrique, à la rencontre d'un bébé chimpanzé baptisé Oscar. Un grand spectacle visuel, des "personnages" drôles et attachants, mais une histoire plombée par une narration un poil lourde et omniprésente.

Tourné au fil des mois dans des conditions extrêmes, le film nous offre, comme ce fut le cas dans tous les autres films du label Disneynature, des images éblouissantes. Outre la vie quotidienne de ces Chimpanzés filmée au plus près, nous découvrons des paysages sauvages, reculés et inexplorés. Travellings au cœur de la jungle, prises de vue en hélicoptères, gros plans sur les plantes, la pluie... La nature que le film nous présente est tout simplement incroyable. L'un des deux réalisateurs, Alastair Fothergill, nous avait déjà bluffé avec Félins et ses sublimes images de la savane. Il récidive est nous prouve sa maîtrise du cinéma animalier. Chapeau bas à l'artiste. Là où les précédentes productions Disneynature mettaient beaucoup l'accent sur le côté protection de la planète et des animaux et nous proposaient des histoires "graves" et plutôt adultes, on se rend compte rapidement que Chimpanzés s'adresse avant tout à un public jeune. Même si l'histoire est relativement triste, quand ce petit singe se retrouve perdu sans sa maman, le ton est joyeux, et le personnage d'Oscar nous fait rire, et fera beaucoup rire les enfants. On prend plaisir, même nous adultes, à suivre les aventures de ce petit être, dont on réalise rapidement sa proximité d'avec les hommes.

Le film semblait donc avoir tout pour plaire : belles images, sympathiques personnages, morale discrète et efficace. C'était sans compter sur LE point négatif du film, à mon sens : sa narration.

Pour la version française, c'est l'humoriste Ary Abittan qui a été choisi. Sans remettre en cause ses talents de comédien ou d'humoriste, je dois avouer sa prestation dans Chimpanzés est une vraie déception. Le commentaire alterne tantôt entre description, à la manière d'un traditionnel documentaire animalier, et doublage des personnages, passages drôles et moment graves sans transition. C'est sympa au début, mais ça devient très vite agaçant, et fini par gâcher le plaisir visuel du film. Ary Abittan explique avoir voulu raconter cette histoire comme il la raconterait le soir au coucher à ses propres enfants. C'est en effet l'impression qui se dégage de ce commentaire sonore, mais je trouve personnellement que ça ne passe pas du coup pour un public adulte. Désolé Ary...

En somme, Chimpanzés est un film aux images superbes, comme toutes les productions Disneynature, et qui nous permet de voyager dans des contrées lointaines et inconnues à la rencontre d'animaux sauvages que l'on découvre en totale immersion. Mais le film est plombé par une narration à mon sens inappropriée et trop lourde. Ça reste beau, mais c'est dommage. On en reste pas moins bluffés par la vie et les attitudes de ces Chimpanzés, filmés avec brio par les réalisateurs Alastair Fothergill et Mark Linfeld, si différents mais pourtant si proches de nous.

L'affiche du film