Vous êtes ici :  Accueil  ›  Tous les films Disney  ›  Le Secret de la Petite Sirène (2008)

Le Secret de la Petite Sirène

(The Little Mermaid : Ariel's Beginning)


Le Secret de la Petite Sirène est un film sorti directement en vidéo de DisneyToon Studios. Il est réalisé par Peggy Holmes sur une musique de James Dooley. Le film dure 1h17.
Il est sorti en France le 17 septembre 2008.

Dans les profondeurs de l'océan, Atlantica est une cité rayonnante, harmonieuse et peuplée de sirènes. Son roi, Triton, et sa femme sont les parents de sept merveilleuses filles qui aiment jouer sur les récifs, là où les chants sont emportés par le vent marin. Le roi Triton profite de ce temps fortuné pour offrir à sa souveraine une boîte à musique, symbole de leur amour. Mais à la surface le danger est imminent. Et les sirènes le découvrent tragiquement lorsque la reine perd la vie dans une attaque de pirates. Abattu et le cœur brisé, le roi Triton ne peut plus goûter au bonheur et s'y interdit en bannissant définitivement la musique du royaume d'Atlantica. Une situation que sa fille cadette ne peut plus tolérer en grandissant. Cette dernière, Ariel, désobéit à son père pour retrouver l'harmonie d'antan en participant secrètement à un rassemblement musical orchestré par Sébastien, le bras droit du roi. Hélas, Ariel est surprise par sa duègne qui rêvait depuis longtemps d'évincer Sébastien...

Au casting du film
Ariel : Jodi Benson et Claire Guyot
Triton : Jim Cummings et Pierre Dourlens
Marina del Rey : Sally Field et Brigitte Virtudes
Sébastien : Samuel E. Wright et Frantz Confiac

Le Secret de la Petite Sirène possède une qualité d'animation de bonne facture pour un film sorti directement en vidéo. Les personnages principaux font l'objet d'un soin esthétique en comparaison avec ceux de La Petite Sirène 2 : retour à l'océan, et il en va de même pour les sirènes qui peuplent le royaume d'Atlantica. En revanche, nos amis les poissons semblent souffrir d'un design approximatif et simpliste, surtout visible sur des espèces plus conséquentes (Benjamin le lamantin, les espadons qui font office de soldats et les gymnotes électriques). Sur le plan narratif, l'héroïne reste fidèle à son personnage original puisque l'on retrouve la même jeune fille désobéissante en conflit avec son père, tandis que deux nouveaux personnages font leur apparition: la méchante Marina, qui manque de conviction dans son rôle, et l'adorable Benjamin, trop en recul. D'ailleurs, outre sa figuration quelque peu creuse, Marina dessert l'intrigue du film par ses actions légères et ses tenues loufoques (un aspect improductif du film rehaussé par les sœurs d'Ariel que l'on découvre plus intimement). Le Secret de la Petite Sirène apporte des éléments de réponse aux interrogations que le spectateur se posait sur la trame originale. Plus en amont, le film nous présente la mère d'Ariel qui joue le rôle clé pour comprendre la situation initiale de La Petite Sirène. Mais l'intérêt de cette "suite" est plutôt restreint puisqu'elle accumule les points négatifs à tous les niveaux: des chansons inutiles tant elles sont courtes ou insignifiantes, une histoire cousue tant bien que mal qui aurait plutôt mérité une déclinaison dans la série télévisée ou une narration ennuyante sans trop d'émotion ni trop d'action (il suffit de voir l'ouverture du film gâchée par la longueur du monologue, et la mise en scène de la mort de la reine). On peine à s'émouvoir, à rire ou à être captivé. Le Secret de la Petite Sirène n'est un secret pour personne: encore une suite maltraitée scénaristiquement que l'on déguise par une animation correcte pour le marché du direct-to-video mais qui plaira néanmoins aux enfants et à tous les fans de la série télévisée.

Un peu de shopping ?

Lot de 20 serviettes de fête Ariel
Poupée classique Ariel
Figurine musicale Ariel Disneyland Paris
Gobelet double paroi Ariel
Ballon AirWalker Ariel
Mug sculpté Ariel de La Petite Sirène, Walt Disney World